Hobart et ses environs : les immanquables

Pour cet article, je vais sortir de la configuration habituelle du carnet de bord, pour vous parler de tout ce qu’on peut faire autour d’Hobart, notamment pour un long week-end par exemple. A vous de voir ensuite les endroits qui vous attirent le plus…

Hobart :

Je ne sais pas ce qu’en ont pensé les autres personnes ayant voyagé en Tasmanie, mais en ce qui me concerne, ce ne sont pas ses villes qui m’ont fait le plus rêver ! En général, j’aime beaucoup les petites villes, mais cette fois la pluie avait rendu les rues bien désertes…

Par contre, à ne pas rater pour les amateurs de marchés hippies, le Salamanca Market a lieu tous les samedis de 8h30 à 15h. Très sympa, bourré de petits stands avec divers bracelets, sacs à main et autres accessoires plus ou moins artisanaux, ainsi que de la nourriture pour tous les goûts…

marché de salamanca

Nous avons également passé la nuit dans un super endroit au bord de la plage (à l’époque, c’était encore autorisé, mais après si les gens abusent, cela finit par devenir interdit…). Le spot est situé à Long Beach, il est doté de toilettes, de barbecues, et si vous cherchez bien, il y a même une douche CHAUDE et GRATUITE, sous le restaurant !

long beach hobart

La pointe sud de la Tasmanie : Cockle Creek

Après avoir sympathisé avec d’autres road trippeurs ayant également passé la nuit là, nous avons pris la route pour aller découvrir la pointe sud de l’île : Cockle Creek. On nous en avait dit beaucoup de bien.

Nous nous sommes arrêtées en route à Geeveston, endroit réputé pour y observer les platypus (genre d’ornithorynque), car un ami en avait vu là bas. Nous avons d’abord été bredouille car c’est un animal très timide et difficile à repérer, mais en remontant la rivière sur la gauche, nous avons eu la chance d’en voir un !!! Quelle curieuse petite bête, c’est vraiment drôle de le voir s’affairer dans l’eau…

platypus tasmanie platypus tasmanie 2

Nous avons ensuite repris la route vers Cockle Creek où nous avons garé le van pour la nuit dans l’un des nombreux campgrounds gratuits (équipés de toilettes rudimentaires). L’endroit semble beaucoup plaire aux locaux qui y viennent en famille ou entre amis avec leur stock impressionnant de matériel de camping ! Le temps étant maussade, nous avons attendu le lendemain, espérant une amélioration pour explorer les environs.

Nous n’avons décidément pas été très chanceuses avec la météo dans cette partie de la Tasmanie. C’est dommage car nous remarquons un incroyable potentiel, notamment Recherche Bay qui est magnifique, même sous les nuages et la pluie. Nous hésitons à rester encore un peu pour attendre le retour du soleil, mais notre temps étant limité, nous décidons finalement de remonter vers Hobart, car il nous reste encore de nombreux parcs nationaux très excitants à découvrir au nord de l’île.

recherche bay cockle creek recherche bay cockle creek

recherche bay cockle creek recherche bay cockle creek oiseaux

Hartz Mountains National Park :

A mi-chemin vers Hobart, nous avons fait un « petit crochet » vers le Hartz Mountains National Park. Alors je préviens, ça monte sec, et notre van a eu un bon coup de chaud : la grimpette en seconde, il n’aime pas trop ça ! Arrivées en haut, on découvre un paysage sympa, et une aire de pique-nique super bien aménagée, mais je dirais que si vous voulez économiser votre véhicule, c’est à éviter. Par contre, il y avait l’air d’y avoir pas mal de chemins de rando, avis aux amateurs !

hartz mountains pic nic area hartz mountains

La Cygnet Coast Road :

Pour ne pas reprendre la même route qu’en descendant, et surtout parce-qu’on a suivi la recommandation du Lonely Planet, nous avons pris la Cygnet Coast Road pour rejoindre Hobart. Et nous n’avons pas regretté une seule seconde !!! Nous avons en plus eu la chance de la parcourir au meilleur moment de la journée, au coucher du soleil, là où les couleurs sont hallucinantes. Une telle atmosphère de paix et de sérénité se dégageait des paysages que nous avions l’impression que le temps c’était arrêté.

cygnet rd 1 cignet rd 2

cignet rd 3 cignet rd 4

***

montée cap hauy

La Tasman Peninsula :

great walks logoPour terminer sur les alentours d’Hobart, je vais vous parler d’un autre petit bijou de Tasmanie : la Tasman Peninsula. Il y a de nombreuses choses à faire, comme notamment visiter la prison historique de Port Arthur, réserver des excursions en bateau, ou encore, si comme nous vous préférez choisir l’option sportive « budget réduit », les randos y sont superbes. Pour notre part nous avons choisi la marche n°5 : Cape Hauy. Au départ de la superbe Fortescue Bay, c’est une marche d’environ 3h30 dans une petite forêt puis au bord des falaises qui vous attend. Comme dans toute marche qui se respecte, il y a encore pas mal de grimpette qui brûle un peu les cuisses, mais ça en vaut largement la peine !

Il parait que la Cape Raoul est géniale aussi. A faire aussi si vous avez le temps !

60 Great Short Walks tasmanieRetrouvez la brochure complète des 60 plus belles petites balades de Tasmanie sur le site : Parks and Wildlife Service 

Quelques vues de la balade :

fortescue bay vue de la marche de cap hauy

cap hauy walk

Arrivée au bout des falaises et retour sur Fortescue Bay…

arrivée cap hauy fortescue bay

… où une surprise nous attendait en chemin !

kangourou cap hauy

flèche droite

Article suivant : Etape 7, Wineglass Bay, Freycinet National Park : une des plus belles vues de Tasmanie

3 commentaires

  1. Pingback :Tasmanie : Le jour où j’ai traversé les nuages… –

  2. Pingback :Wineglass Bay, Freycinet National Park : quand les images parlent d’elles-mêmes – Drive me to the world

  3. Pingback :Découverte des environs de Launcheston et Saint Patrick en Tasmanie – Drive me to the world

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *