Montréal

L’arrivée à Montreal

Sans vouloir vous spoiler, Montréal ressemble beaucoup à l’image que l’on se fait des villes américaines. Des routes très larges, des hauts buildings et quelques bâtiments historiques perdus au milieu de constructions modernes. D’une taille raisonnable, elle se parcourt facilement à pied, et les lignes de métro sont hyper simples.

Vue du chalet du Mont Royal

La plupart des entrées des maisons sont surélevées, et on comprend très bien pourquoi quand on imagine la quantité de neige qu’il peut tomber en peu de temps.

Entrées de maison sur-élevées

Personnellement ce que j’ai préféré à Montréal, c’est le Mont Royal. C’était notre première balade au milieu de la neige, par une belle journée ensoleillée, et tout en haut on a pu chausser les patins à glace pour faire quelques tours de patinoire extérieure sur le lac aux castors. Elle n’est pas très grande, mais ça permet de retrouver quelques sensations de glisse (accès gratuit, possibilité de location de patins pour 10 CA$). Au mois de mars beaucoup de patinoires naturelles ferment car il commence à faire trop « chaud », mais jusqu’à la mi-février il y a possibilité d’en faire un peu partout. Si vous aimez patiner et que vous avez des patins, emmenez les avec vous sans hésitation !

 

Sur le chemin nous avons croisé nos premiers écureuils. Comme en Australie avec les kangourous, les premiers sont toujours magiques… avant de s’apercevoir qu’il y en a tous les 100 mètres et qu’en fait c’est aussi banal qu’un pigeon à Paris ! (Mais ça reste quand même vachement plus mignon qu’un pigeon !)

 

J’ai aussi beaucoup aimé le vieux Montréal et le vieux port. On a d’ailleurs pris notre lunch (car déjeuner veut dire petit déjeuner en québécois ! Voir jeparlequebequois.com ou Le Dictionnaire des Expressions Québécoises) au Pub BreWskey, dans le marché couvert Bonsecours, en face de la grande roue de Montréal (de mémoire 25 CA$/personne si l’expérience vous tente). Très large choix de bières et très bons snacks.

  

Grande roue dans le quartier du vieux port / Basilique Notre Dame de Montréal 

Petite déception du côté des galeries souterraines, il ne s’agit ni plus ni moins que d’immenses centre commerciaux. Surement le paradis pour les amateurs de shopping et de fast food, mais sans grand intérêt pour nous. En plus, en tant que touristes on a eu beaucoup de mal à se repérer à l’intérieur, on a donc décidé de ressortir et d’arpenter la ville à la surface puisque les conditions météorologiques le permettaient à cette période de l’année.

La ville est divisée en plusieurs quartiers : quartier français, latin, chinois, gay (le village) etc. et il y a même un quartier plus anglophone. De nombreux bâtiments sont recouverts de graffitis, notamment du côté du parc La Fontaine (quartier français), je recommande d’aller se promener dans le coin.

Quartier chinois

Quartier français

 

Les îles du parc Jean-Drapeau n’offrent pas grand intérêt au mois de mars, si ce n’est une vue différente sur Montréal. En revanche ça doit être très sympa et vivant en été.

 

 

Vie nocturne

Après avoir visité la ville, il est aussi important de s’immerger dans la vie des Montréalais en goutant à la fameuse poutine, en allant boire un verre dans un pub et surtout en allant supporter Les Canadiens de Montreal au hockey !

Pour la meilleure poutine de Montreal, on nous a conseillé La Banquise. Ouvert 24/24, préparez vous à l’éventualité d’attendre une bonne 1/2 heure dehors avant d’avoir une table, selon l’heure à laquelle vous arrivez, et surtout ne grignotez pas avant, et choisissez une portion « normale » si vous voulez avoir une chance de finir votre assiette !

Une poutine à La Banquise

Nous avons également découvert grâce à l’auberge de jeunesse, l’Escalier bar, qui est un super pub végétarien qui propose des concerts tous les soirs. Ambiance garantie. On a tellement aimé qu’on n’a testé que ce bar ! Par contre il faut avoir l’oeil car on est passé plusieurs fois devant avant de voir où était l’entrée !

  

Et enfin si vous voulez voir une expérience inédite, il faut que vous alliez voir un match de NHL (ligue nationale de hockey sur glace). Ca coûte un peu de sous selon la place que vous prenez, mais le spectacle vaut le détour !

 

Prochain article : A la découverte de la région de Québec (prochainement)

Retour à la page Canada

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *