Petit déjeuner sur la plage, seuls au monde, c’est ça aussi la Tasmanie !

Jour 3 – Mercredi 6 mars 2013 – Départ : Boat Habour Beach – Arrivée : Cradle Mountain National Park – Météo : ensoleillée

réveil au bord de l'eau tasmanie.

.

Pour une fille qui a vécu 99% de son existence sur la côte, quoi de plus beau que de se faire réveiller par le clapotis des vagues ? A part peut-être ouvrir la porte du van et se rendre compte qu’on est bien à quelques mètres de la mer…

.

.

A peine réveillées, nous avons aussitôt pris la route pour retrouver l’endroit que nous étions censées atteindre la veille : Sisters Beach. En effet, le Lonely Planet ne mentait pas, cette plage était splendide ! On a donc voulu en profiter pleinement, en installant la table du petit déj au bord de l’eau :

seuls au monde sisters beach tasmanie petit dej à sisters beach tasmanie

Après avoir bien profité de ce moment magique hors du temps, nous avons repris le chemin des choses sérieuses en mettant le cap vers Stanley et son célèbre “The Nut” . Un promontoire rocheux qui s’élève à 143 mètres au dessus du sol.

the nut tasmanie

Vgreat walks logoous avez le choix de le monter à pied, ça brûle bien les cuisses pendant 10 minutes, mais c’est rapide, ou sinon vous pouvez prendre le télésiège, qui est payant bien sûr, et qui fait de vous un gros fainéant ou une vieille personne !! (Marche n°34 : The Nut)

télésièges the nut tasmanie

Le télésiège

La vue d’en haut est très sympa, et vous pouvez même faire le tour du caillou en suivant la petite balade balisée :

vue de the nut tasmanie vue the nut bateaux tasmanie

La redescente brûle tout autant que la montée, c’est pourquoi nous avons décidé de faire notre pause dej sur la table de pique nique qui est en bas du chemin pour nous remettre de nos émotions. Une belle mise en jambe pour les randos qui nous attendaient les jours suivants… Pour info le lieu est assez touristique, vous trouverez donc boutique et toilettes sur place. Personnellement ce n’est pas l’ambiance que je préfère, donc en général je ne m’attarde pas dans ce genre d’endroits. Après c’est dommage d’être là et de passer à côté !

Pour finir la journée, nous reprenons la route en direction du parc national de Cradle Mountain, mondialement connu des grands randonneurs, puisqu’il est traversé par l’Overland Track (Pour en savoir plus, retour au menu).

Nous avons fait le choix de ne pas aller jusqu’à l’extrême ouest de l’île car sachant que nous devions revenir sur nos pas de toute façon (car seuls les véhicules 4×4 peuvent pratiquer l’ouest sauvage), on a préféré faire l’impasse.

En chemin nous nous sommes arrêtées rapidement à Rocky Cape, où le contraste entre la roche rouge-orangée et la mer bien bleue était superbe :

rocky cape national park

Une fois arrivées non loin de Cradle Mountain, il a fallu trouver un petit endroit tranquille pour y passer la nuit à l’abris des regards, car comme tout parc national qui se respecte, le camping à l’intérieur y est interdit. Je dois avouer que, sur ce coup là, on a bien galéré ! Beaucoup de route et d’aller-retours à chercher un petit chemin sur le bas côté, pour finalement en trouver un pas très rassurant et d’où l’on pouvait se faire déloger à n’importe quel moment…

 

flèche droite

Article suivant : Cradle Mountain : le paradis des randonneurs en Tasmanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *