La Route 40 argentine, voyage le long des Andes

Écrit par Laurie.

La mythique route 40 s’étend du nord au sud de l’Argentine, parcourant ainsi des territoires sauvages aux paysages époustouflants. De la frontière bolivienne à l’extrême sud de la Patagonie, en route pour un road trip de 5 200 km.

La région de Quebrada de Humahuaca

La route commence à La Quiaca, et nous plonge très rapidement dans une atmosphère qui nous donne l’impression d’être seuls au monde. Nous roulons sur des graviers pendant des heures, dégageant un sillon de poussière derrière nous. En longeant cette route, nous arrivons dans la profonde vallée de Quebrada de Humahuaca. Là, le village de Purmamarca est installé sur le fleuve du même nom et offre des paysages spectaculaires. Il abrite notamment le cerro de los Siete Colores, cette montagne aux sept couleurs, un des plus beaux paysages du nord ouest argentin.

excursion_purmamarca

Nous poursuivons notre route vers une toute autre merveille qu’il m’est cher de parcourir. A 3 400 m d’altitude, les Salinas Grandes sont constituées de fines particules de sel d’un blanc immaculé. A perte de vue, le ciel se confond avec le sol limpide et les cours d’eau si clairs.

excursion_route_40

Salta

Nous choisissons ensuite de rejoindre la jolie ville de Salta, qui compte de superbes monuments autour la place historique Plaza 9 de Julio. Mais ce sont surtout les environs que nous souhaitons découvrir. A 160 km, c´est vers Cachi que nous nous dirigeons, ce petit village pittoresque avec ces petites maisons blanches et son style colonial datant de l’époque espagnole. Après un rapide stop des plus agréables à Cafayate, nous nous aventurons au cœur des ruines de Quilmes. C´est un spectacle fascinant puisqu’il s’agit d’une ancienne cité avec une structure labyrinthique sur plusieurs étages. Elle fut construite au XIe siècle par la population indienne de la région, pour lutter contre les ennemis Incas de l’époque.

Cafayate

Les kilomètres de piste nous amènent ensuite dans la province de San Juan et de La Rioja, perdues au milieu d´immenses territoires secs et rocailleux. Pourtant, elles regorgent aussi d’étonnantes oasis et de cours d’eau qui nous permet de nous rafraichir quand le soleil tape très fort. Nous visitons les deux sites archéologiques datant de la préhistoire, Talampaya et Ischigualasto, avant de prolonger notre route vers Mendoza.

Mendoza

En parcourant encore quelques centaines de kilomètres, c’est sous un climat tempéré que nous arrivons au cœur de la ville élégante de Mendoza. Avec plus de 1 000 bodegas disséminées sur 150 000 hectares, nous n´avons que l’embarras du choix pour des dégustations de vin ! Nous entamons donc un parcours de dégustation. En passant par la route de Maipú, jusqu’aux vignobles de la vallée de Uco, le cépage malbec l’emporte sur les autres cépages français. Nous avons même la chance, en mars, d´assister à la Fête des Vendanges avec ses défilés, ses dégustations et concerts !

Dans le nord-est de la province de Mendoza, nous ne ratons pas non plus une randonnée au cœur du Parc national Aconcagua. La montagne du même nom, le Cerro Aconcagua, est avec ses 6 961 m le plus haut sommet des Andes : on le surnomme d’ailleurs le colosse des Amériques.

route_40_mendoza

Bariloche et la région des 7 lacs

En avant toute pour la Patagonie Nord, nous changeons de climat et de paysage ! Nous y sommes, dans cette fameuse région qui me fait vibrer depuis mon enfance. La verdoyante région des 7 lacs m’impressionne : nous parcourons la route, nous menant à des forêts, cimes enneigés et étendues d´eau paradisiaques. C’est pour moi une grande bouffée d’oxygène que de me plonger au cœur de cette région aux lacs tous plus fantastiques les uns que les autres. Après une randonnée autour du lac Huechulafquen, nous rejoignons la jolie de ville de San Martin de los Andes pour y séjourner une nuit. Dès le lendemain, nous reprenons la route, direction la superbe Bariloche et son architecture épurée. On ressent d’ailleurs l’influence des immigrés suisses et allemands venus y élire domicile au début du XIXe siècle. Située au cœur du Parc national Nahuel Huapi, nous découvrons la splendide forêt et tous les marsupiaux insolites qui y habitent.

tourisme_route_7_lacs

La Patagonie Sud

Notre voyage se prolonge en Patagonie australe, nous nous rapprochons un peu plus du bout de monde. Après s’être émerveillés face à la forêt pétrifiée de Sarmiento, les voyageurs qui nous entourent nous indiquent qu’il s’agit là de troncs fossilisés datant de 65 millions d’années. Incroyable. Comment notre belle planète a-t-elle su préserver ces joyaux-là ?!

roadtrip_patagonie_australe

Nous rejoignons ensuite le village El Chaltén, situé au pied de l’imposante montagne et de son fameux mont Fitz Roy, qui surplombe toute la région. C’est occasion pour nous de faire une première heure d’escalade afin de nous adonner aux sports de la région !

Afin de rejoindre ensuite El Calafate, nous aurons parcouru depuis Bariloche d’immenses espaces et steppes sur plus de 1 500 km. Il s’agit de la porte d’entrée d’un Parc national aux allures d’un doux paradis. Dès les premières lueurs matinales, le Parc Los Glaciares nous émerveille. En effet, je n’avais jamais vu de ma vie tel paysage : le Perito Moreno, glacier majestueux, sort d’une eau incroyablement turquoise à plus de 80 m au dessus du lac ! Le spectacle est magique malgré la fraicheur du climat.

Perito Moreno

Aux alentours, des estancias traditionnelles ouvrent leurs portes aux visiteurs pour leur conter l’histoire de la région. Ce n’est qu’après l’arrivée des immigrants venus d´Europe au XIXe siècle que la région a doucement commencé à se peupler. D’abord en s’appuyant sur l’élevage de montons, c’est aujourd’hui une zone de plus en plus touristique.

La route 40 s’arrête aux abords de ce petit bout de paradis mais vous pouvez poursuivre votre itinéraire plus au sud jusqu´à Ushuaia !

route_40_patagonie

Pour avoir accès à la Carte Parcours de la Route 40 en Argentine, rendez-vous surhttp://www.argentina-excepcion.com/argentine-par-regions/route-40

3 commentaires

  1. ca laisse réveur ! tout autant que le Pérou….

  2. Epoustouflant !!!

  3. Mon dieu, juste GRANDIOSE le Perito Moreno :O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *