Etape 1, Rosslare – Greencastle : début de la Wild Atlantic Way

En voilà un voyage qui s’annonce mal… Pas de voiture, pas de ferry, le moral dans les chaussettes… Que faire, on annule ou pas ? J’essaye de trouver une solution de remplacement : les compagnies de location de voiture : hors budget, une location sur leboncoin : le mec me demande d’assurer le véhicule pour la durée du voyage, et mon assurance me demande 200€ pour 15 jours : hors de question ! Finalement, c’est mon frère qui me proposera sa voiture, pas de camion aménagé, mais un break, du coup il faut trouver en urgence une tente et une glacière. Entre temps Irish Ferries m’appelle et me propose un autre bateau, à prendre 400 km plus loin, en Bretagne (voir comment Irish Ferries à compensé l’annulation du ferry avec brio). Après concertation avec mes acolytes de voyage, on décide donc de partir quand même, ravies de ne pas s’être laissées abattre par l’adversité !

Jour 1 – Dimanche 18 mai : Mission récupérer le nouveau ferry en Bretagne

12h : Départ de Cherbourg, direction Roscoff, Bretagne à 400 km de là, pour récupérer le ferry.

19h : Départ du ferry, et c’est parti pour un trajet qui durera toute la nuit… Mais en cabine, c’est quand même vachement plus confort que les sièges inclinables ! On en profite.

 

Jour 2 – Lundi 19 mai – Etape 1, Rosslare – Greencastle : Traversée de l’Irlande du sud au nord et début de la Wild Atlantic Way

11h (heure locale, 1h de moins qu’en France) : Arrivée au port de Rosslare. Route vers le nord, avec stop à Collon, au dessus de Dublin pour manger dans notre premier pub irlandais. Il doit être entre 14 et 15h, on est les seuls, mais on a de la chance, ils servent encore à manger. Roti avec purée et gravi, ça y est on est bien en Irlande !

On reprend la route et fait un stop à Derry, (ou Londonderry), en Irlande du Nord. On y fait quelques courses à Tesco (en livres sterling, mince, on avait pas prévu le coup, sinon on aurait fait nos courses ailleurs pour éviter les frais de banque ! pourtant on avait bien vu que les panneaux de la route étaient passés en miles…). Les premières courses à l’étranger, c’est une chose qu’on adore ! Trouver des produits que l’on a pas chez nous, et chercher partout ceux que l’on adore (le garlic bread par exemple, qui n’est pas si commun et bon qu’en Australie par contre – un peu déçue sur le coup là – ) comparer leur rayons avec les nôtres… bref, en général on ne ressort jamais du magasin avant 1h même si on a acheté juste de quoi manger pour le soir même !

On fait un petit tour rapide de la ville, il y a une belle église mais il est trop tard (18-19h), elle est fermée, visite impossible. On se rabat donc sur l’énorme pont piéton qui traverse une rivière attenante à la ville (la rivière Foyle) puis estimant qu’on mérite un peu de repos après toute cette route (400 km) on décide ensuite de trinquer à notre arrivée en Irlande (oui tous les prétextes sont bons) en retournant boire un cidre dans un pub d’où on entend de la musique de dehors… Sauf qu’en fait c’était un groupe qui répétait à l’étage et qu’encore une fois le pub était… vide ! Qu’à cela ne tienne, il faut que l’on trinque à notre premier jour en Irlande ! Décidément, c’est universel, le lundi, c’est officiellement le jour où tout le monde reste chez soi à récupérer du week-end !

Aux environs de 20h, on décide de reprendre la route pour se trouver un coin pour manger et établir le campement par la même occasion. On se dirige donc vers Muff, ville (village) qui marque le début de la Wild Atlantic Way. Plein de jolies maisons aux jardins impeccables, pas facile de trouver un spot discret qui ne dérangera personne. On fini par abdiquer en passant devant une épicerie de village et décide d’aller demander conseil. Après s’être rendues compte que ce n’était pas l’endroit idéal pour faire du camping sauvage, le propriétaire nous propose le jardin de son fils, attenant à l’épicerie. En plus, la maison est inhabitée, nous voilà établies comme des reines !

Nick, le fils du propriétaire, qui nous a gentiment prêté son jardin pour la nuit / Notre premier campement en Irlande :

 

Itinéraire étape 1

Itinéraire étape 1

 

arrow_right

Etape 2, Greencastle – Derry : La pointe nord de l’Irlande

Retour aux étapes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *