Enjil/Errachidia – Warm Up

Jour 5 – Lundi 21 février

maroc-503

6h : C’est donc dans le froid glacial que notre réveil s’est mis à sonner… Bizarrement il n’y avait aucun bruit autour de nous, et aucune agitation! Le temps que nous réalisions, nos voisins de tente nous notifiaient qu’il n’était que 5h et que nous n’avions pas mis nos téléphones à l’heure locale! Pourtant la veille ils s’y étaient mis automatiquement, mais remis à l’heure parisienne dans la nuit… Allez comprendre! Quand enfin nous retrouvons le sommeil, ce sont les sirènes du bivouac qui se mettent à sonner, suivies de la musique du 4L Trophy, et des klaxons des voitures de l’organisation. Bizarrement, seulement des insultes nous venaient à l’esprit!!! “Laissez nous dormir, fait trop froid, c’est pas humain!!!”

Une fois émergés et emmitouflés à nouveau pour affronter l’Arctique, nous nous dirigeons vers le petit déj du bivouac qui a été très apprécié… Thé à la menthe, café ou lait chaud, accompagnés de galettes de pain, beurre et confiture d’abricot maison… Un petit régal!

Peu de temps après le départ nous avons retrouvé une chaleur un peu plus décente… La première partie de l’étape consistait à rejoindre les pistes par la route (sinueuse) où Quentin s’est fait plaisir dans les virages à faire Sebastien Loeb.

IMG_6165

Sur le chemin nous nous sommes arrêtés dans un village pour manger. Cela fût une très belle expérience pour nous car elle nous a permis de rentrer en contact avec la population locale. Les gérants du restaurant étaient d’une extrême gentillesse. Nous les avons invité à nous accompagner à boire le thé, ce qui nous a permis d’apprendre comment le verser à la marocaine ! Nous avons également fait la connaissance d’un jeune marocain qui passait son bac en sciences littéraires, et qui rêvait de faire ses études à Marseille car il était un grand fan de foot et de l’OM.

Détail non négligeable, nous avons mangé un délicieux poulet grillé-frites accompagné de tajine (comprenant entre autres patates et carottes) pour 2,5 € par personne…

Malheureusement nous n’avons pas pu nous attarder car nous devions rejoindre les pistes avant 15h sous peine de s’en faire voire refuser l’accès pour raison d’autorisation et de sécurité, et la route était encore longue avant d’y arriver…

IMG_6083

Une fois arrivés sur les pistes (dans les temps), nous nous sommes amusés comme des petits fous à passer trous, bosses, et autres irrégularités de terrain. La voiture touchait un peu, mais mon frère me rassurait en me disant qu’il s’agissait des plaques de protection qui prenaient et que nous n’avions donc rien à craindre…

 IMG_6130 

 

C’est également ici que nous avons pris notre baptême de poussière ! Nous ne savions pas encore à ce moment que ce n’était que le début et que ce serait tous les jours pareil jusqu’à Marrakech… Cheveux, voies respiratoires, habits, matériel et tout ce qui se trouvait dans la voiture s’en souviennent encore !!! C’est là que nous avons compris que l’achat d’un chech pour se protéger devenait indispensable…

Le bivouac à Errachidia :

Itinéraire du warm up – km parcourus : 325

droit-fleche-orange_17-526113448

Jour 6 – Mardi 22 février – Errachidia/Merzouga – Objectif Dunes

Retour aux étapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *