Chili : Rencontre avec la route australe

La Route nationale 7, plus connue sous le nom de « Carretera Australe », est notre nouveau terrain de jeu pour ce roadtrip haut en couleurs. De Puerto Montt à Villa O’Higgins, la route traverse des paysages plus différents les uns que les autres, entre lacs, fjords et glaciers. 

bac-route-australe-big-750x262

Cap vers le Sud

Le roadtrip commence à Puerto Montt, principal port de pêche du Chili. Vous passez par les charmants villages de Frutillar ou encore Puerto Octay longeant l’immense lac Lanquihue, sublimé par la forêt et le parc national Vicente Pérez Rosales à l’est.

Vous continuez votre parcours vers les fameuses cascades de Pétrohué puis vous vous enfoncez ensuite au cœur de la région des lacs tout en longeant la rivière Puelo jusqu’à arriver au lac Tagua Tagua. Vous avez la possibilité de séjourner plusieurs jours dans un lodge au milieu d’une nature à l’état sauvage. Au programme, découverte des environs et de la culture locale, randonnées et navigation sur les eaux émeraudes du lac.

Vous continuez ensuite votre descente à travers plusieurs espaces naturels dont le Parc national Alerce Andino. Arrivé au village d’Hornopiren, vous effectuez une halte pour la nuit. Le lendemain matin, vous prenez un bac et vous traversez le fjord Leptepu. Un paysage composé d’une nature verdoyante et de montagnes s’offre à vous durant les quatre heures que dure cette sympathique traversée à travers le fjord. De retour sur la terre ferme, vous empruntez les sentiers du parc Pumalin et appréciez la végétation dont les cyprès de Patagonie, une espèce protégée.

Vous poursuivez votre roadtrip vers La Junta où vous passez la nuit. Réveillé de bonne humeur, vous vous lancez à la découverte de la vallée de Mirta. La route à emprunter vous conduit directement au lago Verde puis vous continuez vers le port Raul Marin Balmaceda.

Vous y accédez à bord d’un bac qui traverse la rivière Palena. Si le temps vous sourit, vous contemplez le volcan Melimoyu et son sommet enneigé. Fraîchement débarqué dans le village, vous trouvez un stationnement avant de partir à la rencontre de la faune locale. De nouveau sur les eaux, vous cherchez un signe de vie des dauphins, des otaries à crinière et des manchots de Humboldt. Avec un peu de chance, la reine des océans, vous honore de sa présence. En effet, la baleine à bosse aime nager dans ce secteur.

Un paysage de glaciers

En direction de Puyuhuapi, vous laissez la route goudronnée pour empruntez la piste qui redescend dans la vallée et glissez le long de la rivière Queulat. Ici le décor jouit de plusieurs reliefs causés par la diversité des paysages : cascades, glaciers suspendus, forêts… Sublime ! A quelques 165 km de là, vous entrez dans le parc Queulat qui donne accès au glacier Ventisquero Colgante. Après avoir laissé la voiture au parking, vous empruntez l’un des sentiers qui vous mène aux miradors et découvrez ce majestueux bloc de glace.

Vous prenez la direction de la ville de Coyhaique, Capitale de la région de Aysen, située en plein cœur d’une zone de montagnes. Ensuite, direction le sud vers la réserve nationale Cerro Castillo. Arrivé au col Portezuelo Ibañez, vous vous arrêtez un instant avant de vous diriger vers le belvédère situé un peu plus bas qui vous permet d’admirer l’immensité de la vallée glaciaire d’Ibañez.

cerro-castillo-big

Vous continuez votre route et sur la piste, vous apercevez le redoutable volcan Hudson qui a fait sa dernière éruption en 2012 puis roulez au fil de la rivière Ibañez. En été, il est très agréable de la longer car elle se pare de lupins colorés.

Après avoir longé la rivière, vous pénétrez dans une partie où la végétation a élu domicile, entre hêtres, fougères et fuchsias. En suivant les bords de la rivière Murta, vous tombez nez à nez avec le village Puerto Tranquilo. Pour vous reposer suite à vos longues heures de route, faites une escale dans ce village et partez en excursion en bateau pour visiter les Chapelles de Marbre qui sont des grottes au ras de l’eau façonnées par les vagues. A bord d‘un bateau, vous vous faufilez entre ces parois aux couleurs blanc, bleu et rose. Suite à ce tour d’une quarantaine de minutes, vous reprenez le volant le long du lac Général Carrera. Si l’envie vous en dit, vous pouvez réaliser une pause sur les berges du lac Leones et voguez à la rencontre du glacier éponyme.

Vous mettez le cap plein Sud pour la dernière ville de la route nationale 7, Cochrane. Pour cela, vous longez la rivière Baker, site privilégié des pêcheurs à la mouche. A la confluence entre cette rivière et sa cousine Neff, vous assistez au spectacle naturel des cascades qu’elles créent à leur union. Près de Cochrane, vous effectuez une halte dans la réserve Tamango et tentez d’observer le huemul, petit cerf qui est une espèce protégée du Chili. Cette escapade est également l’occasion de réaliser une sympathique randonnée.

Caleta Tortel

Le Pacifique vous fait de l’œil, vous partez donc en direction de Caleta Tortel ! Dépourvu de rues, ce village insolite se visite à travers des passerelles en bois de cyprès et des escaliers. Curieux, vous embarquez dans un bateau à partir du port de Caleta Tortel pour découvrir les fjords alentour en remontant la vallée glaciaire. Après avoir débarqué, vous marchez à la rencontre du majestueux glacier Steffen.

caleta-tortel-big

Villa O’Higgins et glacier Balmaceda

Retour en voiture en direction de la Villa O’Higgins, un village parsemé de maisons en bois multicolores. Le lac O’Higgins à l’eau turquoise qui le borde s’étend jusqu’au Chili. Dans cette eau glacée, vous apercevez trois glaciers dont le plus imposant est l’iceberg O’Higgins de 80 m de hauteur.

De nouveau sur la route, vous continuez votre descente vers le sud puis embarquez sur une croisière dans le Détroit de la Última Esperanza. Après quelques heures de navigation, votre bateau fait une halte devant le Mont Balmaceda, de 2 035 m, puis longe les imposants glaciers Serrano et Balmaceda.

De retour à Cochrane

Suite à votre bain d’océan, vous vous dirigez vers la Cordillère des Andes et traverser les magnifiques vallées glaciaires jusqu’à Cochrane. 15 km après avoir dépassé la ville, vous sortez de la route australe et entrez dans la vallée de Chacabuco. Cet espace dominé de prairies est apprécié par le guanaco, le cousin sauvage du lama, et par de nombreuses espèces d’oiseaux dont des flamants roses dans les lagunes ou les oies sauvages. Un beau spectacle naturel se présente devant vous !

valle-chacabuco-big

Suite à ce voyage suspendu dans le temps, vous reprenez la route vers l’aéroport pour la destination de votre choix !

Plus d’informations sur http://www.chile-excepcion.com/regions-chili/patagonie-lacs/route-australe

Un commentaire

  1. Je rêve de visiter ce pays ! Merci pour toutes ces infos !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *