A propos de moi

10309206_10152376631414373_3593614271840290217_nAlors la personne qui est derrière ce site, c’est moi, Chloé. Je ne vais pas donner mon âge, car sinon je devrais mettre à jour cette page tous les ans, le 30 décembre (oui comme ça vous savez quand me souhaiter mon anniversaire!), mais je suis née en 1984, ce qui me fera 30 ans en 2014. J’avais 26 ans pour mon road trip au Maroc, j’ai pris 28 pendant mon voyage en Australie, et j’avais 29 pour celui en Irlande. Je ne sais pas encore ce que me réservent mes 30 ans, mais j’ai hâte d’y être.

Tombée dans la marmite du voyage dès mon plus jeune âge

Côté études, j’ai fait un premier Master de langues (LEA, anglais et espagnol), et un second Master de spécialisation en communication, parce que les langues, c’est cool pour voyager, mais ça ne constitue pas un métier en soi ! Donc comme vous l’avez surement deviné, j’adore les langues, et plus particulièrement l’anglais. Pourquoi ? Peut être parce que quand j’étais petite (de 4 à 7 ans 1/2), mes parents m’ont emmené vivre en Thaïlande, où j’allais à l’école internationale, et où j’ai donc appris à parler anglais très jeune.

C’est dans les gènes

Ca m’amène à ma famille : fille de parents baroudeurs, mon père dans sa jeunesse était du genre à aller jusqu’en Afghanistan pour aller chercher un manteau en peau de bête à la mode à l’époque (on est dans les années 70) ! Tout ça en vieille voiture évidemment, donc autant vous dire que je n’ai absolument rien inventé avec mes histoires de road trips, je ne fais que reprendre le flambeau familial.  Mais ce n’est pas tout, j’ai également hérité d’une passion pour la photo et l’écriture… Ah ha, et oui tout s’explique, maintenant tout le monde comprend d’où m’est venue l’envie de faire ce site !

Roots (racines)

normandieAprès la famille, mes origines régionales, car elles sont très importantes pour moi. Je dirais même que plus on voyage, plus on a besoin de racines fortes pour garder les pieds sur terre (et la tête dans les étoiles…). Normande et fière de ma petite ville de Cherbourg, de ses plages superbes (La plage de Sciotot dans le top 10 des plus belles plages de France !), son chemin des douaniers qui sillonne une côte magnifique, la possibilité de pouvoir surfer toute l’année, les piques-nique dans les dunes en été avec coucher de soleil sur la mer, sa crème fraîche, son bon lait et ses fromages (si vous n’avez jamais goûté au camembert rôti, vous avez manqué quelque chose), ses belles pommes et toutes les recettes qui en découlent, son cidre et son calvados. Mais c’est aussi le pays du cheval et on peut y prendre le ferry pour l’Angleterre et l’Irlande. Bref, c’est mon petit coin de paradis à moi où je m’échappe le plus possible pour m’éloigner du tumulte de Paris. Il me permet de garder mon équilibre et ma joie de vivre.

Si je suis normande, c’est donc que je suis française. Oui c’est logique, pourquoi est ce qu’elle nous dit ça ? Si je vous dis ça c’est parce que j’ai beau adorer voyager, je tiens à préciser que j’adore également mon pays, la France. Je croise trop souvent des voyageurs (et pas que d’ailleurs), cherchant à fuir la France, parce que c’est le pays de tous les maux. Chacun ses opinions, chacun son histoire, mais en tout cas ce n’est pas mon cas. Et plus je voyage et plus je me rends compte à quelle point je suis chanceuse de venir de ce pays. Nous avons une langue extraordinaire, très riche et très belle, bon ok la plupart d’entre nous avons un accent pourri en anglais, à en faire froid dans le dos parfois, mais ça nous rend aussi plein de charme ! Pas besoin de préciser que nous avons également un pays d’une richesse incroyable en termes de paysages (mer, océan, montagnes, lacs, campagnes, villes, forêts, garrigues, vignobles, et j’en passe), d’Histoire et d’architecture (les romains dans le sud, les rois et leurs châteaux, les guerres mondiales…), de savoirs-faire reconnus mondialement (en aéro-nautique par exemple), je ne parle pas de notre protection sociale qui est une vraie chance pour laquelle nos ancêtres se sont battus, et, et, et, sans vouloir du tout être chauvin, mais par contre là dessus je serais intransigeante : la meilleure gastronomie au monde ! Sachant qu’on mange au moins 3 fois par jour, c’est quand même une des choses les plus importantes de notre vie ! Inconditionnelle des plaisirs de la table, je trouve que notre nourriture est tellement variée, raffinée, et en plus saine (les étrangers sont toujours étonnés de voir que notre vie est régie par la bouffe et que pourtant on garde la ligne !) que ça fait de nous un peuple terriblement chanceux ! Et enfin, j’aime beaucoup notre petit esprit rebelle et un peu contestataire sur les bords (le côté râleur quoi), sans tomber dans l’excès du français jamais content de ce qu’il a (celui là je le déteste), ça fait du bien de se dire qu’on est pas des moutons et qu’on est pas du genre à se laisser faire.

charcut

Il en faut peu pour être heureux

Et enfin en ce qui concerne ma personnalité, j’adore l’aventure, découvrir de nouvelles choses, je suis fan de nature (tendance écolo sur les bords), j’aime les gens et leurs différences, j’aime les plaisirs simples de la vie, j’aime me dire que je suis ouverte d’esprit, optimiste et positive.

Pourquoi les road trips ?

Même si je suis du genre à aimer repousser mes limites, je dois vous avouer que j’ai une trouille bleue de l’avion. Pas très pratique pour une voyageuse, n’est ce pas ? Pas si grave finalement, parce qu’il y a des milliers de façon de se déplacer, et qu’au contraire, ça permet d’explorer d’autres façons de voyager. Sur ma route, j’ai croisé un français qui était venu en Australie sans prendre l’avion, il avait commencé en stop et fini en vélo, puis en bateau je crois, ou alors il avait vraiment fait le minimum en avion, bref, j’avais été fascinée par ce type plein d’humilité, qui venait juste de faire un truc incroyable et magnifique. Sans parler de tous ceux que j’ai croisé en plein outback australien (zone désertique à l’intérieur du pays), en vélo sous 35°C (oui c’était en hiver, sinon c’est plutôt 50°C).

Toujours est-il que j’ai découvert le voyage en van en Australie, c’est très répandu là bas, car c’est un des meilleurs moyens pour visiter le pays et ses endroits reculés loin des hôtels et B&B, et j’ai adoré ça. Prendre son temps et voir défiler les paysages par la fenêtre, choisir de s’arrêter quand on veut, ne dépendre de personne, sortir des circuits touristiques, se sentir libre tout simplement. Il y a quelque chose de magique dans le road trip, on traverse les émotions comme on traverse les paysages. On vit au rythme du soleil, de la nature, on écoute son corps, on mange quand on a faim, dort quand on est fatigué, on est bien, détendu, serein, loin du stress de nos vies quotidiennes. En un mot, le road trip rend HEUREUX.

J’ai décidé de créer ce site pour immortaliser et regrouper mes aventures, avant tout pour ma famille et mes amis, mais j’adore aussi partager avec le plus grand nombre, car je me suis beaucoup inspirée des expériences des autres, alors si je peux à mon tour rendre la pareille, et donner envie aux gens de découvrir de nouveaux horizons, j’en serais la première ravie.

Bonne lecture, et surtout, BONNE ROUTE…

8 commentaires

  1. Je suis admirative et affreusement jalouse de ce que vous vivez. C’est moi, mais dans mes rêves jusque là. Je viens de découvrir votre site en me baladant sur Facebook (merci à l’ami, de l’ami, de l’ami qui vous a ajouté sur son compte) et je dois dire que ça me donne encore plus envie de me lancer dans l’aventure. Jusque maintenant je n’ai pas pu réaliser mes rêves de voyages mais il n’est jamais trop tard, non? La seule chose qui m’ennuie c’est de voyager seule (courageuse mais toujours très téméraire…). J’attends l’article sur les compagnons de voyage notamment avec des gens que l’on connait à peine. Si vous connaissez des voyageurs que ça ne dérangent pas de partir avec des inconnues, franchement je suis preneuse de contacts, car passé la trentaine, je dois être la seule dans mon groupe d’amis à ne pas avoir pris l’option « enfants, Scénic et poisson rouge »… qui sont beaucoup plus compliqués à transporter dans le sac à dos. En tout cas votre site est bien sympa. Bonne continuation et au plaisir de vous lire.

    • Bonjour Elodie. Je suis très heureuse de lire que ça vous donne envie de vous lancer, car c’est exactement le but de ce site ! Et s’il y a bien une chose dont je suis sûre, c’est qu’il n’est JAMAIS trop tard pour voyager. Que l’on ait des enfants, ou que l’on soit retraité (et j’en ai croisé beaucoup sur ma route) tout est possible avec un peu d’organisation. Mais effectivement autant commencer quand on est jeune, libre et plein d’énergie pour acquérir de l’expérience pour quand ça deviendra plus complexe !
      Tous les voyageurs(es) qui partent seuls vous le diront : on est jamais seul en voyage. Après il est tout à fait normal que ça soit effrayant la première fois, moi même je ne l’ai jamais fait, et même si je me sens prête aujourd’hui, je vais continuer à partir avec des compagnons de route par souci d’économie : en voiture, à plusieurs c’est moins cher ! Mais je reconnais qu’ils ne sont pas simple à trouver : pas les même dispos, le même budget, les mêmes envies, on fait vite le tour de ses amis ! Par contre, il y a de nombreuses personnes qui seraient prêtes à partir avec des inconnu(e)s. En Australie, c’est très répandu par exemple : on met une annonce sur le leboncoin local, ensuite on rencontre les candidats intéressés, pour voir si on est sur la même longueur d’onde, et hop c’est parti pour l’aventure… C’est aussi pour ça que j’ai voulu créer ce site, pour essayer de le démocratiser en France ! N’hésitez pas à m’envoyer votre projet, ou votre rêve de voyage par message, et je me ferais un plaisir d’en parler pour voir s’il y a des gens que ça intéresse… à commencer par moi ! 😉

  2. Je découvre ton blog en préparant notre roadtrip en Irlande. Nous y partons 1 semaine à la fin du mois à bord de notre combi.
    Merci pour ces bonnes adresses. Nous partagerons les nôtres sur le blog à notre retour.
    Notre dernier roadtrip été court et c’était… dans la Manche. Eh oui, petit clin d’œil car nous sommes nous aussi de Cherbourg 😉
    Au plaisir de se croiser sur les routes

    Mlle

    • Je viens de découvrir votre blog qui est super et qui donne envie d’être lu ! Hate de voir votre trip en Irlande ! Beaucoup de points communs en effet puisque je suis aussi fan de vieilles voiture, j’ai une Mini (Austin), une 4L et le combi est le prochain sur la liste… Au plaisir de se croiser et de lire vos prochaines aventures…

  3. Bonjour,
    Comment pourrai-je vous contacter? Merci bien.

  4. Coucou !

    J’ai pris plaisir à lire ton blog , je te nomine au Liebster Award ! J’espère que tu joueras le jeu ! :p
    http://jenontheroad.voyage/liebster-award/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *