Pourquoi l’outback est ce que j’ai préféré en Australie ? (Première partie : le Queensland)

Premier road trip de mon tour d’Australie, cet itinéraire m’a énormément marqué. Je ne pourrais dire si c’est l’effet de nouveauté, si c’est l’éloignement, si c’est grâce à mon incroyable travel mate avec qui j’ai partagé des moments inoubliables, ou encore si c’est parce que les paysages n’avaient tellement rien à voir avec ce que j’avais pu voir jusqu’à présent dans ma vie, bref, peu importe les raisons, l’outback restera un de mes road trips australiens préféré…

Nouveau : Cet article est illustré de quelques statuts facebook écrits sur le moment, pour retranscrire au plus proche l’émotion ressentie en direct… ou presque (quand j’arrivais à capter un peu de réseau… D’ailleurs, petit conseil si vous voulez faire l’outback : prenez l’opérateur téléphonique Telstra… Ou alors c’est 3 semaines sans réseau :) )

Mais alors l’outback, c’est quoi exactement ?

1. Des forêts tropicales qui ont plusieurs millions d’années

Daintree Cape Tribulation National Park

Et oui quand on dit outback, la première chose qui nous vient à l’esprit, c’est le désert de sable rouge… Honnêtement, à moins d’avoir un 4×4, vous en verrez très peu, du sable rouge ! (mais rassurez-vous, la terre, elle, est bien rouge…) Par contre si vous partez de Cairns, votre première étape sera très certainement Cape Tribulation ou Cape Trib’ (comme ils disent) et sa magnifique forêt de Daintree.

Classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, la Daintree Forest est vieille de plus de 130 millions d’années. C’est la plus vieille forêt tropicale du pays, et une des plus vieilles au monde, et elle regorge d’espèces végétales et animales rares et unique à l’Australie comme le cassoar, une sorte d’autruche préhistorique en voie d’extinction.

Un cassoar et ses 2 petits (qu’on a été très chanceuses de voir) : 

cassoar cape tribulation

Quand la forêt tropicale rejoint la mer :

cape tribulation plage coucher de soleil cape tribulation

foret et mer cape tribulation cocotiers cape tribulation

La Daintree Forest :

  

Petit déjeuner à base de noix de coco trouvée sur la plage, suivi d’un petit bain d’eau douce :

petit dejeuner cape tribulation  bain à cape tribulation

Non loin de là, vous trouverez également la superbe Mossman Gorge :

mossman gorge

2. Des chutes d’eau grandioses

Les Millaa Millaa falls

La région autour de Cairns est très réputée pour ses cascades, et honnêtement elles valent clairement le détour. Je pense même pouvoir dire que j’ai commencé par les plus belles chutes d’Australie !  Le Millaa Millaa falls circuit est donc clairement un incontournable :

millaa millaa fallsMillaa Millaa (pour vous rendre compte de la taille, c’est moi à côté !)

Zillie falls Ellinjaa falls Millstream Falls

Puis nous avons ZillieEllinjaa et un peu plus loin près de Ravenshoe les impressionnantes Millstream Falls

fb film us

Piscine de Georgetown :

piscine gorgetown piscine georgetown

3. Des sources d’eau chaude mystiques

Les Innot Hot Spings

Alors, on avait lu quelques lignes là dessus dans le Lonely Planet, mais franchement en arrivant sur place, l’endroit n’était pas très vendeur… Un vieux panneau carrément kitch y présentait les sources, et à vrai dire, donnait encore moins envie d’aller s’y baigner ! Mais il commençait à se faire tard, nous avons donc décidé de nous arrêter pour la nuit, car dans l’outback, à partir de 16h, l’arrivée du crépuscule rend les routes très dangereuses car les animaux commencent à sortir et à traverser sans arrêt…

innot hot springs

Piquées par la curiosité on décide bien sûr d’aller jeter un oeil à cette rivière fumante. Mais honnêtement, le mélange d’odeurs souffre/oeufs pourris/marécage a un peu calmé nos ardeurs ! On a donc commencé par mettre uniquement les pieds pour tester la température, et après avoir échappé à la brûlure au 1er degré, on a finalement trouvé une zone où l’eau était comme dans un bain ! Il nous aura donc fallu très peu de temps pour décider qu’on en avait rien à faire de l’odeur, puisque de toute façon on n’avait pas pris de douche depuis plusieurs jours ! On a donc couru enfiler les maillots de bain, avant de creuser notre trou dans le lit du ruisseau… pour se retrouver toujours au même endroit 3h plus tard, dans la nuit noire à refaire le monde en admirant la voie lactée, avec l’eau à 35°C qui nous servait de couverture contre la température extérieure qui avait chuté non loin des 10°C. Un ciel tellement époustouflant, et un environnement tellement douillet, qui nous auront finalement laissé un souvenir mémorable !

innot hot springs innot hot springs

innot hot springs innot hot springs innot hot springs

Bon ben du coup, jsuis un peu obligée de vous montrer mon premier kangourou (c’est assez extraordinaire les premières fois… après je dois avouer qu’on s’habitue un peu !)

1er kangourou

4. Des routes étroites où vous pouvez croiser des monstres de la route (et pas que !)

La Savannah Way

Pour partir en direction d’Alice Springs, et d’Uluru (Ayers Rock), vous avez 2 choix, soit redescendre sur Townsville et prendre la belle route qui roule bien, soit passer par Ravenshoe et bifurquer sur la Savannah Way. On a demandé à l’Office du Tourisme de Ravenshoe, et c’est un petit vieux hyper sympa qui nous a répondu qu’on avait la solution rapide, ou la solution authentique… Donc à vous de voir si vous être pressés, ou si vous vous voir du vrai Outback !

Bien sûr, on a choisi de partir à l’aventure !

route de l'outback savannah way

Belle route -VS- Savannah Way.

Oui oui c’est une seule voie…

…où vous pouvez croiser des trucs comme ça :

road train australie

Pas de problème, il suffit de se décaler sur le bas côté, et ça passe !

road train australie

Mais honnêtement, nous n’en n’avons pas croisé un seul sur la Savannah Way, car en fait, ils ne roulent que la nuit, car justement c’est trop dangereux, car une fois lancés, ces mastodontes de parfois 4 remorques, et pouvant aller jusqu’à 50 mètres de long (vous voyez une piscine olympique ?) ont besoin de plusieurs km pour s’arrêter… Les freinages d’urgence, vous oubliez. C’est aussi pour ça que tous les matins, vous retrouverez des centaines de cadavres d’animaux, car vous imaginez bien qu’ils ne peuvent pas s’arrêter pour éviter le kangourou… ni la vache ! D’où les énormes pare-buffles… Alors encore une fois, comme vous n’êtes pas un road train, si vous n’avez pas de tendances suicidaires, ne roulez pas le soir ni la nuit !

fb chauve souris

5. Des décors de Far West (sauf que là c’est le Far East !)

Normanton

fb bagdad caféVous connaissez le film Bagdad Café ? Rien à voir avec Bagdad, puisqu’il se déroule dans une zone désertique près de Las Vegas et longeant la célèbre Route 66. C’est l’histoire d’une touriste allemande qui quitte son mari en plein désert et qui atterrit dans ce vieux motel tout décrépi. Franchement si vous ne l’avez pas vu, je vous le conseil, il est magnifique ! Et la bande son est culte (Bagdad Café – I’m calling you). Bref, en tout cas en arrivant à Normanton, ça m’a tout de suite frappée, je me suis crue dans le film :

 normanton           affiche bagdad café

Ya un ptit air, non ?

Bon allez ok, peut-être que celles là vous convaincront plus :

normanton

normanton normanton normanton

normanton normanton

Ah et puis à Normanton, vous pouvez aussi voir la réplique du plus gros croco jamais capturé dans le monde (8,63 mètres la bestiole quand même !), en 1957 et par une femme en plus !

crocodile normanton croco normanton

Même si Marine n’est pas très grande, elle rentre quand même toute entière… dans sa gueule !

– Fin de la première partie –

Itinéraire d’environ 1000 km effectué en 4 jours et demi. On a pris notre temps, mais pas tant que ça, c’est surtout qu’à partir de 16h on était obligées de s’arrêter pour la nuit. C’est très différent de la côte est par exemple, où comme il n’y a aucun danger à rouler la nuit, on peut continuer jusqu’à 22 ou 23h si on veut avancer sur l’itinéraire.

Itinéraire outback 1 Cairns - Normanton

3 commentaires

  1. Impressionnant le croco! Et les cascades ont l’air super sympa oui!

  2. Pingback :1 road trip dans l’outback australien, ça ressemble à quoi ? (Deuxième partie : Le Red Center) – Drive me to the world

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *