Quelques conseils pratiques pour la préparation d’un road trip au Canada

Écrit par Pauline.

Le Canada est un pays immense qui enchantera les passionnés d’aventures en tout genre.

Si vous planifiez de partir en road trip dans le pays, il est toutefois conseillé de bien faire ses préparatifs si vous voulez éviter les désagréments, et de ne pas partir sur un coup de tête. De l’itinéraire au moyen de locomotion, en passant par l’équipement et le ravitaillement, plusieurs petits détails risqueraient de compromettre votre voyage si vous ne prenez pas le temps de tout mettre au point. Même si c’est vrai que les petits bobos rencontrés en cours de route peuvent ajouter du piment au voyage, mieux vaut quand même prendre toutes ses précautions, car on est jamais assez prudent surtout dans un pays étranger !

Planifier la durée de son road trip et l’itinéraire

Pour profiter au maximum de son road trip, le mieux est toujours de prendre son temps et de ne pas bâcler son itinéraire. Ne pas traverser le pays en coup de vent, mais ponctuer chaque étape de la traversée par des arrêts dans les sites touristiques du pays. Le Canada recèle de plusieurs lieux mémorables que vous vous devez de voir absolument au cours de votre périple dans le pays. Les fameuses chutes du Niagara, les Montagnes rocheuses, la baie de Fundy ou encore le lac Ontario, tant de merveilles qui en valent vraiment le détour. Le but d’un road trip n’est pas d’arriver à une destination finale précise, mais plutôt de savourer chaque étape du parcours et d’en garder ainsi les meilleurs souvenirs. Alors même si vous avez un itinéraire précis en tête et des contraintes de temps, arrangez-vous quand même pour voir le maximum de choses possible. Pour éviter une perte de temps dans les trafics, le mieux est encore d’éviter de partir en été. Vous aurez la chance d’avoir la route pour vous seul.

chutes du niagara

Bien choisir son moyen de locomotion

En général, quand on part en roadtrip au Canada, on ne prend pas sa voiture avec soi. Donc on peut opter pour une location, qui risque d’alourdir le budget alloué au voyage, donc bien faire une comparaison de prix avant d’opter pour une compagnie. L’achat d’une voiture usagée est aussi envisageable si vous prévoyez de faire un bout de chemin dans le pays ; vous pouvez la revendre à la fin de votre périple, certes, mais à moindre prix. Si vous ne voulez choisir ni l’un ni l’autre, vous avez encore la possibilité d’effectuer un covoiturage, consistant tout simplement à se trouver un compagnon de voyage qui dispose d’un véhicule. Surtout prendre le temps de faire sa connaissance avant le jour du départ. Une autre solution, qui se pratique dans le pays, c’est de conduire la voiture de certaines personnes qui se font livrer leur voiture pendant leur déménagement. Seuls inconvénients pour cette alternative, vous aurez un itinéraire fixé par le propriétaire du véhicule et un temps assez serré. Vous avez aussi le choix de faire appel à des agences de voyage ou de planifier votre séjour au Canada avec des spécialistes comme Marco Vasco, par exemple.

Pour ce qui est du logement et de la nourriture 

On peut toujours dormir dans son véhicule, c’est vrai. Mais après quelques nuits passées dans sa voiture, on risque d’avoir le corps engourdi et les muscles contractés. Le meilleur moyen d’y remédier est encore de passer la nuit dans les auberges disséminées un peu partout sur les routes du pays. Faire une réservation est requise surtout en été, qui est la saison haute dans le pays. On peut y prendre un repas chaud et consistant et profiter d’une bonne douche chaude après une journée de fatigue et d’émotions. Mais vous pouvez tout aussi bien cuisiner vous-même des petits plats simples et faire ainsi un peu d’économie. Et si votre budget est vraiment serré, vous pourrez toujours faire du camping sur la route, à condition de rester discret en choisissant des endroits où il n’y a pas beaucoup de trafics. Avec un peu de chance aussi, vous trouverez quelques petits boulots à faire durant votre escale, payés à l’heure, ce qui vous permettra d’éviter les trous dans votre budget et de parer aux imprévus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *