Le guide pratique du road trip

Vous prévoyez de faire votre premier road trip prochainement, et vous ne savez pas trop à quoi vous attendre ? Découvrez quelques images du quotidien en van dans « Vis ma vie de road tripper » et retrouvez tous les conseils et astuces pour bien choisir ses compagnons de route, son véhicule, son matériel, et prévoir son budget pour le road trip.

Avec qui partir en road trip ?

Parce qu’un des avantages du road trip, c’est de pouvoir voyager à plusieurs tout en divisant les frais, (contrairement à tous les autres moyens de transport comme l’avion ou le train) il est important de bien réfléchir, avant de partir, à qui l’on veut emmener avec soi… et éviter que l’aventure ne se transforme en guerre de tranchées !

        

Quel véhicule choisir pour un road trip ?

Pour le choix de votre véhicule, il faut principalement regarder votre besoin en indépendance et en confort. Si vous privilégiez le plaisir de dormir dans un bon lit, de n’avoir ni trop chaud, ni trop froid, pas de petites bêtes qui vous tournent autour et que vous ne voulez pas vous embêter à faire des courses ou à cuisiner, clairement la voiture de location est faite pour vous. Pour avoir utilisé cette option au Canada en hiver (histoire de ne pas mourrir congelé), pensez à la carte Gold qui vous servira d’assurance. Sinon l’assurance vous coût plus cher que la location en elle-même ! Socialement, cela vous permet de rencontrer des locaux si vous dormez en air bnb, ou des voyageurs si vous restez en auberge de jeunesse.

Si clairement le confort, vous vous en moquez un peu, et que pour vous l’importance du voyage réside dans l’aventure, l’inattendu et la découverte, alors la meilleure option est le van. L’inconvénient, c’est qu’il est moins facile à garer en ville (et encore ça dépend de la taille), par contre vous avez la liberté de choisir quand et où vous vous arrêtez pour la nuit. Vous pouvez rester 3 jours au même endroit si ça vous chante parce que vous aimez le lieu (comme sur notre petite plage presque privée du Portugal), ou à l’inverse vous pouvez rouler plus longtemps si il pleut, pas besoin de vous soucier d’annuler les réservations. Vous pouvez déjeuner en bord de mer avec le bruit des vagues (voir sur la plage comme en Tasmanie), au milieu de la forêt avec le chant des oiseaux (comme dans le Queensland), au milieu d’un champ ou sur une aire déserte, bref vous êtes totalement autonome, tant que vous avez assez d’eau, de vivres, et de recharges de gaz.

Les vans entièrement aménagés peuvent se louer aussi, et ils sont plutôt luxueux (douches, toilettes), mais franchement ça coute un bras, voir un rein ! A ce tarif là, je préfère dormir dans un break…

 

     

Quel matériel emmener en road trip ?

carte routière

  • Il y a quelques années, je vous disais que la carte routière faisait partie des indispensables. Parce qu’on n’avait pas forcément tous de smartphone et que dès qu’on sortait de la France, rien que le fait d’allumer votre téléphone  vous coutait un bras. Mais même si aujourd’hui il y a un tas d’applis qui remplacent la carte, perso, j’aime bien marquer au fluo l’itinéraire que j’ai fait, avant de ranger la carte dans une boîte à chaussures, en souvenir…

.

  • Parce qu’on fait et voit tellement de choses en roaphotod trip, et surtout parce qu’on bouge tout le temps, on oublie plein de trucs. Comme par exemple le nom des lieux qu’on a visité et dont on est incapable de se rappeler lorsqu’on regarde ses photos, ou encore les conseils qu’on nous a donné en route, et dont on se souvient en se demandant « c’était quoi la route avec le super panorama déjà? » ! Bref, pour tout un tas de raisons, le carnet de voyage fait partie des incontournables. Il permet également d’écrire les km parcourus, les mots de vocabulaires appris, et même de coller des trucs dedans pour garder en souvenir ! Et ouais ça on ne peut pas le faire avec son smartphone, hein ?! Et puis le carnet n’est jamais à court de batterie, ne crains pas l’humidité, mais par contre je vous l’accorde, il faut que le stylo tienne la route… (en prévoir un 2ème au cas où !)

.

  • Le sac de voyage : en road trip, la problématique esac a dosst différente de celle du voyageur en sac à dos. En effet il ne s’agit plus de devoir porter ses affaires pendant longtemps, mais de les rendre le plus accessibles possible dans le véhicule. Donc valise ou sac à dos, quel est le mieux ? Personnellement, je trouve que le sac à dos reste quand même vraiment plus pratique que la valise et si vous louez un van avec des rangements partout, votre sac vide prendra bien moins de place que votre valise rigide…

.

Retrouvez la check list complète des indispensables à emmener en road trip ici

Mes applis de voyage

Bien sûr, on peut se passer de son smartphone et d’internet en voyage, mais franchement, c’est quand même vachement pratique et utile car ça permet de gagner pas mal de temps (surtout si vous n’avez pas des vacances de 6 mois), et d’améliorer votre confort (faire pipi derrière un arbre c’est marrant, sauf quand 12 000 personnes ont eu la même idée que vous – avant vous !)

Voici donc la liste des applis dont je me sers quotidiennement en road trip, et qui m’ont rendu pas mal de services…

  • tricount : idéal pour répartir les dépenses quand on part à plusieurs
  • waze : le GPS qui donne également les limitations de vitesse et les contrôles ou les accidents en temps réel
  • park4night : l’appli révolutionnaire des voyageurs en camions et camping cars pour trouver des spots où l’on peut dormir en toute légalité ! Parfaite si on la combine à l’appli :
  • toilet finder : parce que faire pipi à côté du camion ça passe la nuit, mais au petit matin, en plein jour, c’est pas le même délire !
  • maps.me : c’est l’appli indispensable qui remplace la bonne vieille carte routière (et qui indique même les chemins de balade), très pratique quand vous n’avez pas de réseau ou de data. Les cartes sont à télécharger à l’avance lorsque vous avez de la connexion internet et peuvent ensuite s’utiliser hors ligne.
  • booking.com : génial pour dénicher des chambres d’hôtel à la dernière minute à des prix cassés (genre quand vous aviez prévu la nuit en tente et que c’est tempête !)
  • wordreference pour vous dépanner s’il vous manque du vocabulaire en anglais (doit exister dans d’autres langues j’imagine)
  • currency : pour la conversion de devises quand on sort de la zone euro
  • une appli météo : utile pour planifier son itinéraire du lendemain, en mode journée musée ou bronzette à la plage, mais franchement j’en ai pas trouvé de particulièrement fiable.

 

        

Quel budget prévoir pour un road trip ?

Après avoir regardé pas mal d’autres blogs de voyage, je me rends compte que les dépenses c’est hyper subjectif ! Ca dépend vraiment des priorités de chacun. Par exemple, certains vont se nourrir d’une feuille de salade (ce qui n’est clairement pas mon cas), alors que d’autres vont mettre tout leur budget dans l’hébergement ou les attractions touristiques.

En road trip la dépense incompressible va être l’essence. Là aussi vous pourrez diviser en 2 ou en 3 selon le nombre de voyageurs, et selon le véhicule que vous prenez (ancien ou récent, les consos de carburant ne seront pas les mêmes). Si vous êtes en mode ric rac, privilégiez les pays où l’essence est moins chère…

A titre d’exemple, deux semaines en Irlande nous ont couté 600€/personne, ferry compris, et deux semaines au Canada 1800€/personne, avion compris.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *